Le sable s'écarte devant la proue du navire, permettant le passage du convoi maritime. Le désert avale les bateaux, la chaleur écrase les hommes sur leurs coques en tôle. L'Exode est rejouée, mais le film est à l'envers. Moïse à traversé la mer à pieds secs, nous traversons le désert en bateau. Bienvenue sur le canal de Suez. Ici, la mer ne tient qu'à un fil. Ou plutôt les mers, la Rouge et la Méditerranée.

Pour moi, modeste français, c'est ici que s'ouvre l'inconnu. Au revoir Occident, bonjour Orient. C'est le début véritable de l'aventure, de la découverte, de la mission toute-puissante (ou presque), des primes significatives...

La navigation dans le canal se fait par convois, un descendant et un montant par jour, qui se croisent dans le lac Amer, dans la partie sud. Pour nous, loin d'être de tout repos, cette traversée est marquée par des mesures de vigilance accrues, pour cause de terrorisme possible. A vos casque lourds matelots (et autres), et n'oubliez pas vos bouteilles (d'eau, bien sûr)...

La rive noyée dans la brume du petit matin

L'eau au milieu des dunes

Une navigation sous haute surveillance.

Le convoi montant. Souvenez-vous ce DVD acheté à l'été 2003... Il est peut-être dans un de ces bateaux, en provenance directe de Chine.